Gazette du samedi no 12

TC SAMEDI

Sponsorisé par le vélo club la pompe des caves des Collons…

LA GAZETTE DU SAMEDI

Le temps est à la réflexion…

Profite de l’occase, apporte à ta garde-robe tennistique du renouveau. Juillet coïncide avec les grandes affiches « SALE ». Cette invitation à un investissement pour une mise à jour de ton équipement pour le prochain championnat est une réalité à laquelle tu dois de soumettre.

Le proverbe nous dit que l’habit ne fait pas le moine, donc le joueur équipé flambant neuf au début du championnat n’est peut-être pas celui qui sera vainqueur. Réflexion faite vaut mieux garder ses vieilles espadrilles, le vieux short et tee-shirt, puisque ne dit-on pas c’est avec les anciennes guenilles que l’on reconnait les performances du champion.

De toute manière équipée d’une tenue Lacoste flambant neuve où d’une toute fripée Nike de la saison dernière un seul objectif est important. Faire votre examen de conscience pour être en mesure de prendre la bonne, la juste, la décision pour une participation au prochain championnat.

Vous avez peut- être besoin d’une révision de votre carcasse avant le coup d’envoi de la saison 2017-2018 pour être sûr que :

Votre tension artérielle ne joue pas les sauts de carpes, que votre batifolant ne palpite pas trop vite, que votre robinet de retenu d’eau usé est bien étanche, que toute la tuyauterie est état de fonctionnement, que votre tubulure musculaire ne produit pas des bruits inquiétants. Alors si vous remplissez les critères, présenté le papelard pour l’inscription « apte au service bon pour une année ».

Une chose est certaine il est important pour chaque membre du groupe du TC Samedi de réfléchir pendant ce temps mort de l’été et faire le point sur une participation à la saison prochaine. Cette réflexion ne parait pas hâtive on est juillet et votre décision est à rendre fin août le premier week-end d’octobre une nouvelle saison démarre (Après la promenade annuelle).

Ainsi grâce à la lecture de la Gazette vous voilà placé face à un choix cornélien celui de décider si votre prénom figurera sur le prochain plan de jeu. Les éclopés de l’année dernière sont tout heureux de retrouver les copains sur les espaces de jeux, ils ont un retard à combler.

Une réalité pour tous une année de plus. On se lance pourtant à l’assaut d’une 43ème édition d’une compétition créée par notre bon Léon qui s’il n’avait pas fermé ses paupières en 2011 aurait été centenaire le 19 mars 2015

Le derby sur le pont de Zaehringen…

Le volet réservé aux mémés avec des pots de fleurs sur le parapet du pont a connu un succès qui a permis une récolte inespérée de fleurs en pots défraichis.

Samedi 24 juin 2017 rebelotte cette fois les intellectuels de la ville invitent le bon peuple à un « White Day » sur le pont. Un endroit privatisé où «180  pékins » tout de blanc vêtu déboursent 130.00 francs pour s’offrir une bouffe qui n’a de gastronomique que le nom. Comme l’eau n’est pas puisé à la Sarine il faut débourser une rallonge pour étancher sa soif.

Attention le prochain spectacle sera grandiose…

Au programme la réquisition du pont un samedi d’août pour y disputer le derby entre le TC Samedi et les Anciens de Beauregard.

Trois courts avec un revêtement en terre battue seront à disposition des joueurs. Ce derby sera marqué par une première. Roger Federer – Martina Hingis pour le TC Samedi ; Stan Wawrinka – Timea Bacsinszky pour les Brasseurs évolueront au côté des vedettes locales.

Le quartier du Bourg sera placé en zone sportive. Un bassin de natation jouxtant le monument du Père Girard, un terrain de basket sur l’esplanade Nicky de St. Phale, des espaces pour la pratique de sports en plein air. Le marché du samedi de la place de l’Hôtel de Ville sera remplacé par une gigantesque tente dans laquelle le Groupe E distribuera des Ablettes fraichement échouées.

Les autorités de la Ville responsable de la gestion du territoire et de la circulation, l’Association des intérêts du quartier du Bourg vont profiter de la situation créée par cet évènement sportif. Ils vont juger s’il n’est pas opportun d’étendre la zone sans circulation de la Gare à l’extrémité du Pont de Zaehringen et de le rebaptiser le secteur sinistré en friche « No man’s land ».

Les Ecolos et Pro Natura signalent que l’âne de St. Nicolas sera à disposition, pendant toute l’année, pour desservir les commerçants et les restaurateurs si la région est placée sans véhicules. Un tirage au sort parmi les élus permettra d’établir une planification pour savoir qui conduit le mammifère équidé en tournée de livraison. Interdiction est faite de faire des Selfies, photos et autres du politicien conduisant l’âne pendant la tournée de ravitaillement.

Belo