Gazette du samedi no 13

TC SAMEDI

Sponsorisé par Jean-Pol-Du-Pin-Sô artiste peintre au Val d’Hérens.

LA GAZETTE DU SAMEDI

L’hospitalité selon le Larousse…

Action de recevoir et d’héberger quelqu’un chez soi. Trois variantes sont possibles par charité, par libéralité, par amitié. Asile accordé à un groupe. Bienveillance, cordialité dans la manière d’accueillir et de traiter ses hôtes. (Dico page 510).

Selon nos potes de la Maigrauge…

Invitation fraternelle à partager une journée placée sous le signe de la convivialité dans un endroit idyllique avec à la clé une ouverture sur l’art de la gastronomie en plein air. Un épisode d’un conte de fée dans lequel l’eau de la Sarine se change en nectar, le goret quitte son lisier pour devenir suprême des papilles, et toutes les belles du Groupe E embellissent la cérémonie grâce à la volupté de leur engagement. Un savoir-faire qui rejoint la perfection au point que si l’on veut résumer cette journée se fut parfait, impeccable, fantastique.

Schloss Schauenstein Fürstenau Andreas Caminada, 3 étoiles Michelin, 19 Gault&Millau, délai d’attente pour une réservation 8 mois. Nos potes du Groupe E, avec la distinction d’extraordinaire l’attente est de 12 mois pour une nouvelle compresse. C’est dire la valeur de leur table d’hôtes au bord de l’eau qui n’a rien d’une invitation à une demande d’asile déposée par le groupe de réfugiés résidant habituellement sur les contreforts du Guintzet.

L’individualité dans le remerciement n’est pas à l’ordre du jour. Le TC Samedi adresse un immense merci à toute l’équipe qui a œuvré à la réussite de cette journée avec en prime une gerbe spéciale pour les dames présentent. Le coup de griffe de la gente féminine a embellie la cérémonie au point d’apporter la touche finale gustative au menu du jour grâce à la confection de mélanges hétéroclite de plantes potagères assaisonnées à la vinaigrette. L’œuvre finale composé de délicats mignardises une conclusion en apothéose à mettre toujours sous les mains expertes d’une équipe dans laquelle brille le désir de vouloir faire plaisir.

Le pinard fut presque une ratée puisque Belo a tenté d’empoisonner son copain Armando en le prenant pour cible lors de la dégustation du vin pour cette journée. Le pire a été évité il voulait refiler sa collection de Château Franc Grace Dieu Saint Emilion grand cru 1987 pour ce repas. Une chance que le maître des festivités Marcuzzi 1er se soit sacrifier pour gouter le breuvage, il a évité ainsi une entrée massive aux soins intensifs de l’HFR de nombreux sportifs. Heureusement en seconde lecture le nectar fut de qualité.

 Un rendez-vous qui s’inscrit avec une encre indélébile sur la page du livre d’or du TC Samedi. Cette rencontre est aussi celle dans laquelle on retrouve un état d’esprit propre au fondamental du groupe voulu par les pionniers et une amitié dans laquelle il est agréable de se ressourcer sans retenue.

Un grand merci à Armando – Jean-Paul –  Phil – Dominique pour l’accueil et la convivialité qu’ils nous ont réservé.  Un grand merci à leurs épouses pour leur participation cachée mais combien réelle à la confection des accompagnements. Comme de coutume une journée réussie pleine de bonne humeur avec prolongation pour certains.

Pour les disciples de la règle à calcul…

Sachant que le débit de la Sarine est de 40 litres secondes à la hauteur des courts du Groupe E

Que le TC Samedi reviendra dans 365 jours dire bonjour aux copains du coin…

Qu’un jour à 24 heures…

Combien de litres vont couler avant la prochaine visite…

Réponse… A la rédaction de la Gazette.

Proposition….

Après conciliabule sur les bords de la Sarine les candidats susceptibles de fouler les courts lors du derby proposent après avoir étudié toutes les variantes que :

La rencontre Ancien Beauregard – TC Samedi a lieu sur les courts de l’Aiglon un samedi matin de 09h.30 à 12h.00. En collaboration avec l’équipe adverse il est décidé que prochainement on arrête une date et que l’on fixe les modalités du jeu pour la réservation des courts.

Point final exécution…

Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage…

La Gazette souhaite de belles vacances aux lecteurs qui vont profiter de la pause tennistique pour voyager et surtout que cette période soit joyeuse …

Bonnes vacances… avec la canicule c’est encore mieux…

Belo