Gazette du samedi no 14

TC Samedi

Sponsorisé par les Popeyes de la TV du Bout du Lac de Genève…

LA GAZETTE DU SAMEDI

A vos allumettes bengales…

Le compte à rebours est lancé à partir de la parution de ce numéro de la Gazette il vous reste 1 jour pour procéder à une révision de vos connaissances en histoire. Avant d’être la fête de la pyrotechnique avec ses AH…OH… à chaque départ d’une fusée il est temps de se rappeler pourquoi ont les allument le 1er août.

Une certitude le jour où le bailli Hermann Gessler de son château de Küssnacht décida d’aller taquiner les potes d’Uri de Schwytz et de Nidwald il ne mesurait les conséquences d’avoir déranger dans leur sieste des individus qui n’apprécièrent guère ce coup provocateur.

Imaginez cette scène historique sur le court dans une partie de double au TC Samedi quand Cui Cui manque son coup de raquette au filet sur une balle facile et que son partenaire du jour est le sacristain. Inutile de tourner le bouton sur la position rouge ça chauffe dans l’équipe d’un seul coup.

Chez les Waldstätten, Werner Stauffacher, Walter Fürst, Arnold de Melchtal,il n’y a pas  de discussion  dans le vide on se retrouve sur la pelouse du court du Grütli en ce 1er août 1291. Trêve de plaisanterie l’ami Hermann « le faux cul » on va lui apprendre, en première, ce qu’est la prise à la culotte helvétique. Un écrivain public avec son barda plume et papelard on note, en latin s.v.p. et l’on renvoi le bon Gessler, à l’expression actuel « va te faire voir chez les Grecques ».

La télévision des cantons primitifs ne couvrant cette réunion, les intervenants n’ayant pas de portables ils ne pouvaient pas faire de selfies. Il fallait pourtant bien informer les habitants restés chez eux dans les vallées. Pour marquer ce coup fumant on allume alors des feux sur les sommets environnants pour faire passer le message.  Le coup avait été préparé à l’avance les préposés à l’allumage des foyers avaient des allumettes spéciales « dite de bengales » une astuce pour faire face au coup de vent souvent violent en altitude.

Aujourd’hui on perpétue la tradition mais on évite d’allumer les lampions avec ce genre d’ustensile de mise à feu. Cette illumination des sommets donne naissance, par la suite, à l’Ecab. Laissé sans surveillance ce moyen de communication est jugé dangereux il est abandonné. Il est remplacé et donne naissance au Natel.

La commémoration du pacte fédéral n’entre pas en ligne avec de futurs négociations avec Bruxelles. Le document porte le label UDC son exemplaire est conservé dans une tour des archives du canton de Schwytz. La porte est fermée à clef et cette dernière est détenue par Christoph Blocher.

N.B. Exceptionnellement : une visite guidée de la tour des archives est organisée le 1er août 2017. Entrée libre sur présentation de la carte de sympathisants du tribun.

Attention….

Pour les membres du TC Samedi le « Recrotzon » de la fête nationale est agendée au samedi 5 August dès 11h.00 sur la terrasse de la Route Neuve 47 à Fribourg.  Notre ami Phil compte sur une nombreuse participation, Sa poule au pot de la Région reste le clou de son invitation barbecue. Il a tout prévu les participants qui souhaitent des frites comme accompagnement, aucun problème, un service navette entre le Mac-Do et sa terrasse est organisé par les TPF avec le Funiculaire.

Fin de l’espionnage… une date pour le derby…

La période propice à la recherche d’information sur la tactique adverse voit le délai imparti terminé. A partir du mois d’août la tentative de recherche sur l’équipe de Beauregard est interdite. Une commission neutre est active elle a pour mission de surveiller les occupations des spécialistes en matière d’espionnage. Cette institution dont sa composition est secrète a également pour mission la mise en place de l’infrastructure nécessaire au bon déroulement de la manifestation.

La planification que concocte l’organisation est complexe. Elle va de la réservation des surfaces de jeux, un regard sur la composition des équipes, le nombre dans chaque camp, le plan et temps de jeu, la fourniture des balles, cela pour la partie technique. Le second volet du programme qui est tout aussi importante que l’exploit sportif est le choix gustatif à donner à l’après derby. Repas …

L’attente des acteurs est leur impatience à fouler les courts est tellement grande qu’une date doit être retenue rapidement. Un soir de 17h.00 à 19h.00 une option où la solution d’un samedi matin dès 09H.30 à 12h.00. La Gazette lance l’idée à vous acteurs de juger et de d’arrêter la formule que vous souhaitez la plus convaincante et surtout celle qui convient à tous les participants. Un souhait de l’organisateur que chaque équipe, après réflexion, se prononce sur la va riante qui lui convient le mieux. (Extérieur – Intérieur).

Le plus vite sera le mieux on est à la porte d’août il reste septembre après quoi c’est la reprise hivernale qui débute. A vos agendas et vite…

Belo