Gazette du samedi no 8

TC SAMEDI

Sponsorisé par le vélo club la pompe des caves des Collons…

LA GAZETTE DU SAMEDI

L’Oncle Ben’s…

A portée de main dans les rayons de l’agroalimentaire de nos commerces on le cuisine de différente manière c’est selon la région ou l’on se trouve. Connaissez-vous l’origine, le pourquoi de cette effigie sur l’emballage.

De son vrai nom Uncle Ben riziculteur de la région de Houston il décroche la timbale avec la qualité de son riz.

Au fil des années, après de nombreuses négociations tant alimentaires que financières, il est un personnage emblématique et sa tête figure sur le paquet. Il est dans toutes les cuisines et apprécié de la planète entière.  Avoir chez soi une boite « D’Oncle Ben’s » est synonyme de survie en cas de…

L’Oncle Sam…

Coiffé d’un haut de forme aux couleurs de la bannière étoilée, il porte un nœud papillon rouge et une queue-de-pie. Le pantalon est rayé rouge et blanc le tout rappelle le drapeau des Etats-Unis. D’une manière conventionnelle l’Oncle Sam est grand assez vieux avec de longs cheveux blancs et une barbichette. Dans les fêtes foraines l’Oncle Sam permet de mesurer sa force en serrant la main du mannequin.

Nous on a…L’Oncle Phil…

Porté en Alsace le nom peut aussi s’écrire Stampf il correspond au verbe allemand Stampfen (broyer-plier-concasser) Il a dû désigner celui qui exploitait un moulin à foulon où a huile.

Le nôtre est bien de chez nous il nous vient de la Singine, habite la Route Neuve à Fribourg, et joue au tennis au Groupe E et au TC Samedi.

Aucun lien de parenté avec celui du risotto pas plus qu’avec le gus Américain à Trump.

Tonton Phil, a pourtant promené ses baskets à travers le monde. Une étape en Afrique au Malawi période pendant laquelle il tente une reconversion au hockey-sur-gazon après le hockey-sur-glace, sans succès. Alors il achète une raquette et des balles et sans va au Bahrein. Le tonton Phil de la Basse y passe 33 années de sa vie. La terre battue des courts du coin est trop chaude il cherche son salut dans les airs.  Acteurs à la Golf Air et par la suite à la flotte de l’ancien émir Emir et du nouveau roi de Bahrein le bon tonton promène la smala et sa troupe à travers le monde entier.

L’oncle Phil va occuper ses temps de loisirs pour s’adonner au tennis. Un handicap à surmonter la chaleur et le manque de partenaire pour disputer des doubles. Cela ne gâche pas l’ambition de notre Singinois. Il profite de cette situation pour mettre au point un coup qu’il est le seul à pouvoir réaliser aujourd’hui  « le Slap-Service ».

Pour être en mesure de disséquer ce coup il faut remonter aux origines. Tonton Phil comme tous les gosses de la Vieille Ville pratique le hockey-sur-glace et comme tous bon Fribourgeois au HC Gottéron qu’il apprend l’exercice du « slap-shot » un geste que le Canadien Ron Baar maîtrise parfaitement et qui fait des émules sur les patinoires de notre pays.

Alors seul à l’autre bout du monde il va taper des milliers balles jusqu’à atteindre la perfection dans le geste et donner à la balle de sa mise en jeu un effet grâce à un coup de raquette dont il est le seul à maîtriser.

Retrouvant le berceau de son enfance et le quartier des frasques qu’ils avaient l’habitude de faire avec son compère de l’époque Jean-Pierre le revoilà plongé dans le monde des Fribourgeois. Cet attachement à notre bonne ville est chez lui tellement profonde qu’après avoir passé sa vie à l’autre bout du monde une chose le tarabusque sans cesse que va faire « le HC. Gottéron ».

Avis à tous les membres du TC Samedi.

L’Oncle Phil de la Neuveville invite cordialement le groupe qu’il souhaite voir débarquer au complet le samedi 5 août 2017 à 11h00 à la Route Neuve 47 à Fribourg.

Dernières nouvelles…

En cas d’impossibilité de répondre présent à l’invitation de tonton Phil veuillez l’aviser. Merci d’avance.  La surprise gastronomique de la grillade du jour …poules du coin à la broche.

Belo